Inondations au Pakistan

Durant l’été 2022, des inondations ont frappé le Pakistan, inondant plus des deux tiers du pays et laissant 33 millions de personnes dans le besoin. Nous avons ouvert un compte afin de venir en aide aux personnes affectées. Le bilan des inondations est terrible : plus de 1’000 personnes ont perdu la vie, des milliers d’autres ont perdu toutes leurs possessions et de nombreuses infrastructures ont été détruites. Par ailleurs, les prix des denrées alimentaires ont augmenté. Beaucoup de personnes, et en particulier les enfants, souffrent de malnutrition et sont donc plus vulnérables aux maladies, comme le paludisme. Cette combinaison de facteurs expliquent pourquoi l’aide reste aujourd’hui urgente.

État des dons : CHF 5'346'506

 

Un pays sous l’eau

Au Pakistan, des millions de personnes sont affectées par les conséquences de ces pluies de mousson, qui sont les plus fortes de ces 30 dernières années. D’après certaines estimations, les précipitations ont été cinq à sept fois plus fortes que les années précédentes. Avant la mousson, le Pakistan avait déjà souffert d’une terrible vague de chaleur pendant plusieurs mois qui avait asséché le pays et fait fondre les glaciers. La sécheresse des sols accompagnée par des pluies torrentielles provoquaient déjà des inondations : cette mousson-record a aggravé la situation jusqu’à la catastrophe d’aujourd’hui. Jusqu’ici, plus de 1000 personnes ont perdu la vie à cause des inondations, des centaines de milliers ont perdu toutes leurs possessions et près d’un million de bâtiments ont été détruits. Le gouvernement pakistanais a déclaré l’état d’urgence et demandé l’aide internationale.

Les personnes affectées sont dans des conditions précaires

Ces inondations ont de terribles conséquences pour la population pakistanaise. Malgré le fait que des régions entières soient inondées, l’eau potable vient à manquer. Si les personnes boivent de l’eau sale et polluée pour ne pas mourir de soif, le risque de voir augmenter des maladies comme la diarrhée ou les infections est élevé. De plus, les aliments de base comme les céréales et le riz manquent. En plus du fait que des centaines de milliers de maisons ont été détruites, de nombreux animaux d’élevage se sont noyés dans les inondations – or ce sont les moyens de subsistance de centaines de milliers, voire de millions de personnes. Ainsi, toutes ces personnes ont perdu leur maison et leur moyen de subsistance du jour au lendemain – et cette situation difficile risque de perdurer même après les inondations.

Notre aide

Jusqu’à présent, nous avons pu soutenir plusieurs projets de nos organisations partenaires suisses présentes sur place. Par exemple, des projets sont financés par Croix-Rouge Suisse, Helvetas, Save the Children Suisse, Solidar Suisse, Médecins sans Frontières ou la Fondation Terre des Hommes. Notre aide comprend une aide d’urgence et un secours immédiat, mais aussi des projets de reconstruction à long terme, afin que la population puisse retrouver une vie normale le plus rapidement possible.

Aide d’urgence

  • Fourniture de produits de première nécessité : nourriture, kits de secours, couvertures, ustensiles de cuisine, solutions de réhydratation, produits d’hygiène etc.
  • Accès aux soins de santé : déploiement d’équipes médicales mobiles et fourniture d’équipements médicaux.
  • Accès à l’eau potable : distribution de kits d’hygiène, réhabilitation de puits, de dispositifs de purification d’eau, de stations de lavage etc.
  • Construction d’abris d’urgence

 

 

 

 

 

 

 

Akber Khan habite avec sa famille dans le village d’Abakhel. Il travaille comme vendeur sur le marché local, où il vend des fruits et des légumes. En août 2022, l’eau monte et endommage sa maison, détruisant au passage ses graines et ses réserves alimentaires. Les inondations constituent un nouveau coup du sort pour Akber, qui, il y a quelques années déjà, avait perdu sa jambe dans un accident. Notre ONG partenaire Solidar Suisse lui vient en aide en novembre 2022 afin de restaurer son mobilier et de lui fournir suffisamment de nourriture et d’autres biens. Akber Khan est sincèrement touché par l’équipe en charge du projet et remercie également les donateurs et les donatrices pour leur engagement et leur solidarité.

 

 

Âgée de 52 ans, Zarmina Gul vit sur les rives de la rivière Kaboul. Grâce à la vente de bonbons faits maison, elle vient en aide à ses deux sœurs. La première d’entre elles est en situation de handicap depuis sa naissance, tandis que la seconde souffre de problèmes cardiaques et ne peut pas effectuer de travail physique. Les trois femmes ont été durement touchées par les inondations en août 2022. Leur maison et leurs biens ménagers ont été endommagés. Elles se sont également retrouvées seules face à la montée des eaux qui a provoqué des dégâts dans tout le voisinage. La famille a toutefois pu compter sur l’aide de notre partenaire Solidar Suisse : un soutien qui est arrivé au meilleur moment selon elles.

Aide sur le long terme

  • Protection : soutien psychosocial aux enfants, aux parents et aux enseignants afin de garantir aux enfants un environnement stable et sûr. 
  • Reconstruction de maisons : fourniture de matériaux locaux, d’une assistance technique et d’un soutien par des professionnels.
  • Amélioration des conditions sanitaires : mise en place d’un système de gestion des déchets et d’installations sanitaires.
  • Santé : développement des services de santé et mise en place de services de soutien psychosocial.
  • Projet de soutien économique aux femmes, qui subissent davantage de pressions et de violences. 
  • Installation de systèmes d’énergie solaire pour garantir aux écoles un système durable de traitement de l’eau.

 

« Grâce au soutien de la population en Suisse, les organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur ont pu fournir rapidement une aide d’urgence à l’issue des inondations de l’été dernier. Cependant, environ 1,8 million de personnes vivent encore dans des zones partiellement inondées, dont beaucoup dans des abris temporaires sans accès à l’eau potable et aux soins médicaux de base. Elles ont donc toujours besoin de notre aide. »
Ernst Lüber, Directeur des Programmes

Faire un don

Actualités

Si vous avez des questions ou aimeriez en savoir plus sur notre Fondation, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons avec plaisir.