UKRAINE

Le 24 février 2022 débutait l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Plus de 10'000 civils ont été tués, tandis que des millions de personnes ont été contraintes de fuir. La Chaîne du Bonheur s'est rapidement mobilisée face à cette situation dramatique. Grâce aux dons récoltés, nous avons pu venir en aide à des milliers de personnes victimes de la guerre en Ukraine.

Faire un don
Chronologie : Collecte Ukraine
Journée solidarité
Aide d'urgence
Aide humanitaire
24 février 2022
CHF 134'709'119

Une collecte record

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a débuté le 24 février 2022 et a causé énormément de souffrance. Des destructions massives d’infrastructures civiles telles que des hôpitaux, des écoles, des maternités ont été menées sur le territoire ukrainien. De nombreuses personnes ont été contraintes de se réfugier en Europe et dans l’ouest de l’Ukraine.

Depuis le début de la crise et avec le soutien de la SRG SSR et des radios privées, la Chaîne du Bonheur a reçu 135 millions de francs de dons pour venir en aide aux victimes de la guerre en Ukraine. Il s’agit de la deuxième plus grande collecte menée par la Fondation, créée il y a plus de 75 ans.

Grâce à la confiance de la population en Suisse, la Chaîne du Bonheur a pu venir en aide à plus de 1,2 million de personnes. Près de 90 projets humanitaires ont été financés en Ukraine, en Moldavie, en Roumanie, en Pologne et en Suisse.

 

Priorités humanitaires

Lors des premiers mois du conflit, la priorité était l’aide d’urgence (nourriture, soin et abris) pour les personnes déplacées et les réfugiés. Ensuite, grâce à l’important élan de solidarité de la population suisse, les projets ont pu être développés sur le plus long terme. Nos priorités en matière d’aide incluent aujourd’hui la réhabilitation des bâtiments détruits, l’aide aux personnes déplacées, l’accès à l’éducation et aux soins de santé.

Les projets de nos partenaires portent une attention particulière aux personnes les plus touchées, vivant proches des zones de combats ou ayant dû fuir leur maison. Il s’agit également des personnes ayant des besoins spécifiques, par exemple des parents seuls avec la charge de plusieurs enfants, des femmes enceintes ou allaitantes, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, etc.

Aujourd’hui, le conflit semble s’installer dans la durée. La vision de la Chaîne du Bonheur s’étend sur le moyen à long terme afin de continuer à aider les populations à faire face à la guerre et pouvoir envisager un jour un retour à une vie normale.

Faire un don

La guerre représente un défi majeur pour assurer la continuité et l’accès à l’éducation. D’après l’ONU, plus de 5 millions d’enfants ukrainiens ne vont plus à l’école. La Chaîne du Bonheur finance des projets de Save the Children suisse, de la fondation Terre des hommes en Ukraine et de la Fondation Village d’enfants Pestalozzi en Moldavie afin de réhabiliter des écoles, de créer des salles de classes et de former des enseignants.

De nombreux hôpitaux et cliniques ont été bombardés depuis le début du conflit. Afin de rétablir l’accès aux soins de santé et à un soutien psychosocial, la Chaîne du Bonheur soutient des projets de Medair, MSF suisse, la Croix-Rouge suisse de réparation des infrastructures de santé, de fourniture d’équipement médical de base, de mise en place de cliniques mobiles et de formation du personnel.

Les bombardements quasi-quotidiens ont entraîné une destruction massive d’habitations et d’infrastructures essentielles, compromettant l’accès à l’électricité, au chauffage, à l’eau, à l’éducation et aux télécommunications. EPER, Caritas, Medair et Helvetas contribuent à la réhabilitation de ces bâtiments.

Des millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer, laissant tout ce qu’elles possédaient derrière elles. Aujourd’hui, il est clair que ces personnes ne pourront pas retourner chez elles dans un futur proche. La Chaîne du Bonheur finance des projets de Medair et de la Croix-Rouge suisse afin d’améliorer leurs conditions d’accueil et notamment de leur aider à trouver un logement décent.

La Fondation Hirondelle soutient les médias locaux en Ukraine qui fournissent des informations essentielles à la population, notamment dans les zones les plus touchées par le conflit. Elle s’appuie sur un réseau de journalistes basés en Ukraine et encadrés par la rédaction de Justice Info, le média de la Fondation Hirondelle qui couvre l’actualité internationale de la justice.

Dans l’ouest de l’Ukraine, durant les premiers mois suite au déclenchement du conflit, Helvetas a pu fournir des repas chauds et des kits alimentaires aux personnes déplacées et aux rapatriés. De nombreuses personnes déplacées n’avaient pas les moyens d’acheter des produits alimentaires et/ou l’espace nécessaire pour cuisiner, car elles vivaient dans des centres collectifs.

Nos ONG partenaires en Ukraine

  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper

État de dons

CHF 134'709'119

  • Journée de solidarité :

    09.03.2022

  • Projets financés :

    89

Nous disons merci. Ces institutions ont participé à notre appel de fonds avec des dons généreux de plus de 50'000 francs :

  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper

Nos actualités

Si vous avez des questions ou aimeriez en savoir plus sur notre Fondation, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons avec plaisir.