Partenariats pour des projets en Suisse

Vous désirez solliciter un financement pour un projet en faveur d'enfants victimes de violence familiale ou pour l'insertion socio-professionnelle de jeunes en rupture ? Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires.

En Suisse, dans le domaine de l’action sociale, nous finançons des projets dans trois domaines : les enfants victimes de violence familiale, les jeunes en difficulté d’insertion socio-professionnelle et les personnes sans abri ou mal logées. 

Il s’agit de trois fonds permanents, qui sont régulièrement alimentés par des collectes et des dons. Les demandes de soutien ne peuvent être effectuées que dans le cadre d’un appel à projets (maximum un appel à projets par fonds par année). 

Appels à projets en cours 

Enfants victimes de violence familiale

Si vous êtes une organisation sociale privée et sans but lucratif et souhaitez soumettre un projet/programme en faveur d’enfants victimes de violence familiale en Suisse, vous trouverez plus d’informations ci-dessous.

Insertion socio-professionnelle de jeunes en rupture

Si vous êtes une organisation sociale privée et sans but lucratif et souhaitez soumettre un projet/programme en faveur de l’insertion socio-professionnelle de  jeunes en rupture en Suisse, des informations sont disponibles plus bas sur cette page.

Personnes sans-abri et sans domicile fixe en Suisse

Si vous êtes une organisation sociale privée active en Suisse dans le soutien à des personnes sans-abri et sans domicile fixe, ou vivant dans un logement indigne, et souhaitez développer ou renforcer une prestation dans ce domaine, vous trouverez plus d’informations ci-dessous.

Soutien à des projets en faveur d’enfants victimes de violence familiale

Vous êtes une organisation sociale privée active en Suisse, vous accueillez des enfants seul·e·s ou accompagné·e·s de parents pour leur offrir protection et renforcer le lien parent-enfant, ou alors vous mettez sur pied des activités au bénéfice d’enfants victimes de violence familiale ou à risque de l’être ? Vous souhaitez développer ou renforcer une prestation pour les enfants ?

Nous pouvons appuyer votre projet sous certaines conditions. Découvrez ici les modalités de l’aide et la marche à suivre pour la solliciter :

Les structures pouvant déposer une demande de soutien sont des organismes suisses (associations, fondations) de droit privé et non lucratifs, reconnus d’utilité publique, et pouvant démontrer un professionnalisme avéré.

Des activités dans les types de structures suivantes peuvent être soutenues :

  • Lieux d’accueil d’urgence pour enfants et adolescents
  • Foyers d’accueil d’urgence pour mères (ou pères) victimes de violence et leur(s) enfant(s)
  • Structures d’accueil éducatif mère (ou père) – enfant
  • Autres structures de protection de l’enfance qui accueillent, hébergent et accompagnent des enfants victimes de violence
  • Organisations diverses mettant sur pied des activités au bénéfice d’enfants victimes de violence familiale ou à risque de l’être.

Un soutien à la mise sur pied d’une nouvelle structure d’accueil, élargissant l’offre et adaptée à des besoins particuliers, peut également être considéré.

Peuvent être soutenues des initiatives / prestations s’adressant prioritairement aux enfants, telles que:

  • Approches et méthodologies destinées à renforcer la capacité des enfants à gérer des situations de crise et à se protéger de la violence d’un parent, y compris en amont de la crise (résilience).
  • Projets qui s’adressent à des enfants avec des besoins particuliers, en situation de/ à risque de violence
  • Outils novateurs dans le domaine de l’accompagnement des familles vivant dans la violence.
  • Démarches innovantes de soutien au processus de résilience entre pairs, en duo (parent-enfant) ou en collectif : groupes de parole, approche par le corps, thérapies en lien avec le traumatisme, etc.
  • Projets qui visent à améliorer la détection précoce et le renforcement de la présence socio-éducative auprès d’enfants, notamment en âge préscolaire, en situation d’isolement et de peu de contacts extérieurs au cercle familial, p.ex. à travers la mise en réseau d’acteurs
  • Participation des enfants aux solutions proposées et à leur prise en charge.
  • Accompagnement des enfants avec des outils adaptés dans les différentes étapes d’une transition (cf. hébergement d’urgence, départ/retour du/au domicile, care leavers).
  • Projets qui renforcent la qualité du lien interpersonnel parent-enfant dans un contexte où la proximité relationnelle est plus complexe à vivre.

Les lignes directrices et les critères de soutien appliqués dans la procédure d’examen des projets peuvent être téléchargés ici au format PDF :

Lignes directrices (PDF) 

Après avoir vérifié à l’aide de notre liste de contrôle que votre projet/programme satisfait l’ensemble des points énoncés dans les lignes directrices, vous pouvez demander par e-mail un formulaire de demande de participation financière.

IL N’Y A PAS DE NOUVELLE DATE DE SOUMISSION DE PROJET ACTUELLEMENT PRÉVUE.

 Le document suivant présente le fonctionnement de la Fondation suisse de la Chaîne du Bonheur en matière de financement et de gestion du suivi des projets sociaux en Suisse. Il précise les procédures et règles qu’une organisation doit suivre pour la soumission et le suivi de projets dans le cadre de son partenariat avec la Chaîne du Bonheur, afin de garantir la qualité définie par la Chaîne du Bonheur dans le respect de ses valeurs et principes.

Procédures de financement et de suivi des projets d’aide sociale en Suisse (PDF) 

Lors de la procédure de demande de soutien, les organisations qui désirent soumettre un projet à la Chaîne du Bonheur dans le cadre du fonds « Enfants victimes de violence familiale en Suisse » devront se positionner quant à l’état de leurs pratiques en matière de prévention de la violence, et plus spécifiquement en lien avec les recommandations du manuel de référence suivant

Prévention des transgressions et des abus sexuels, Manuel à l’usage des organisations (PDF)

 

En règle générale, les contributions de la Chaîne du Bonheur à un projet peuvent être renouvelées au maximum deux fois, et pour une durée totale maximale de quatre ans.

Un nouveau financement ne peut que se référer à une nouvelle période de financement. La période de financement ne peut en principe pas démarrer plus de six mois après la date de signature du contrat.

La Chaîne du Bonheur ne peut soutenir qu’un projet par organisation par appel à projets. Dans une logique de durabilité, un soutien à un même projet est privilégié. Il est néanmoins possible de soutenir un nouveau projet d’une même organisation, à la place d’un autre déjà soutenu.

Soutien à des programmes / projets visant à l’insertion socio-professionnelle de jeunes en rupture

Vous êtes une institution/organisation sociale privée et sans but lucratif en Suisse qui réalise des projets destinés à des jeunes en difficulté en Suisse ? Vous encadrez des jeunes dans leur parcours d’intégration sociale et professionnelle ?

Nous pouvons appuyer votre programme / projet sous certaines conditions.

Découvrez ici les modalités de l’aide et la marche à suivre pour la solliciter:

Nous apportons notre soutien à des projets d’aide en faveur d’adolescents/tes et de jeunes adultes âgés de 15 à 25 ans vivant en Suisse, et en difficulté d’insertion socio-professionnelle, qui visent les objectifs suivants :

  • Mobiliser les ressources personnelles des jeunes en rupture afin de développer la confiance en soi et la motivation nécessaire à la réinsertion socio-professionnelle
  • Proposer une formation professionnelle certifiante à des jeunes ayant besoin d’un accompagnement continu
  • Améliorer les chances d’insertion socio-professionnelle de jeunes issu·e·s de la migration et récemment arrivé·e·s en Suisse.
  • Offrir des possibilités d’insertion socio-professionnelle pour jeunes femmes, qui tiennent compte des problématiques spécifiques auxquelles elles peuvent être confrontées

Les lignes directrices et les critères de soutien appliqués dans la procédure d’examen des programmes / projets peuvent être téléchargés ici au format PDF :

Lignes directrices (PDF) 

Après avoir vérifié que votre projet/programme satisfait l’ensemble des points énoncés dans les lignes directrices, vous pouvez demander par e-mail un formulaire de demande de participation financière.

IL N’Y A PAS DE NOUVELLE DATE DE SOUMISSION DE PROJET ACTUELLEMENT PRÉVUE.

Le document suivant présente le fonctionnement de la Fondation suisse de la Chaîne du Bonheur en matière de financement et de gestion du suivi des projets sociaux en Suisse. Il précise les procédures et règles qu’une organisation doit suivre pour la soumission et le suivi de projets dans le cadre de son partenariat avec la Chaîne du Bonheur, afin de garantir la qualité définie par la Chaîne du Bonheur dans le respect de ses valeurs et principes.

Procédures (PDF) 

En règle générale, les contributions de la Chaîne du Bonheur à un projet peuvent être renouvelées au maximum deux fois, et pour une durée totale maximale de quatre ans.

Un nouveau financement ne peut que se référer à une nouvelle période de financement. La période de financement ne peut en principe pas démarrer plus de six mois après la date de signature du contrat.

Soutien à des projets pour des personnes sans-abri et sans domicile fixe en Suisse

Vous êtes une organisation sans but lucratif privée active en Suisse dans le soutien à des personnes sans-abri et sans domicile fixe, ou vivant dans un logement indigne, et souhaitez développer ou renforcer une prestation dans ce domaine ? Vous êtes une entité issue de la société civile et souhaitez mettre sur pied un projet ?

Nous pouvons appuyer votre projet sous certaines conditions.

Découvrez ici les modalités de l’aide et la marche à suivre pour la solliciter :

Les structures pouvant déposer une demande de soutien sont des organismes suisses (associations, fondations) de droit privé.

Des initiatives / projets déposées par d’autres types d’acteurs (telles que des actions citoyennes / bénévoles / collectives comme p.ex. des groupes d’entraide autogérés) peuvent également être considérées. Pour ce type de structures, plus informelles, il sera demandé de fournir une recommandation (« parrainage ») d’une organisation ou d’une personne de référence reconnue dans le domaine.

Les fonds sont destinés à cofinancer des projets qui visent à « aller vers », accompagner et aider les plus vulnérables, dans les domaines suivants :

  • Logement : hébergement d’urgence, expériences pilotes de type « housing first », projets « street to home », « tiny housing », projets dans le domaine des logements insalubres, contrats de confiance, etc.
  • Prestations en lien avec les problématiques causées par l’absence de logement, telles que : alimentation, santé, accueil de jour, mise à disposition de biens et accessoires pour dormir ; mise à disposition de casiers/lockers, etc.
  • Activités renforçant l’intégration sociale, culturelle ou/et politique de ces publics, permettant également d’apporter un autre regard sur le sans-abrisme, etc.
  • Travail social de rue, travail social de proximité : aller à la rencontre de celles et de ceux qui ne se rendent pas dans les structures d’aide, qui ont besoin de soutien pour demander ou recevoir de l’aide, etc.
  • Prestations spécifiques répondant aux besoins des femmes confrontées à l’absence de logement ou au mal-logement
  • Prestations spécifiques qui s’adressent à des populations avec des besoins particuliers
  • Soutien juridique et accompagnement des personnes sans-abri pour faire valoir leurs droits, et projets leur permettant de faire entendre leur voix, etc.
  • Projets visant à mobiliser les réseaux, les coordonner, rendre les diverses offres plus accessibles et faciles d’accès, etc.

Les lignes directrices et les critères de soutien appliqués das la procédure d’examen des projets peuvent être téléchargés ici au format PDF :

Lignes directrices (PDF) 

La liste de contrôle ci-après permet de vérifier quels critères doivent être remplis pour soumettre une demande :

Liste de contrôle (PDF) 

Après avoir vérifié à l’aide de notre liste de contrôle que votre projet satisfait l’ensemble des points énoncés dans les lignes directrices, vous pouvez demander par e-mail un formulaire de demande de participation financière.

Les demandes de soutien peuvent être déposées dès le 15 novembre 2021.

  • Pour les organisations formelles, le processus de soumission d’une demande de contribution se fait en deux étapes :
    • Remplir le formulaire « Formulaire de demande succinct“ et le renvoyer au plus vite, mais d’ici au 22 décembre 2021 au plus tard. Ce document permet d’évaluer si les critères minimaux sont remplis par l’organisation souhaitant soumettre une demande.
    • Pour les organisations ayant passé l’étape 1, un « Formulaire de demande détaillé » est disponible. Ce document doit être rempli et renvoyé à la Chaîne du Bonheur avec les diverses annexes demandées, d’ici au 14 janvier 2022 au plus tard. Il sert de base de décision pour l’acceptation ou non d’un financement de programme / projet.
  • Pour les projets présentés par des entités informelles, le processus est simplifié :
    • Remplir le « Formulaire de demande pour des montants inférieurs à CHF 20’000.-  » et le renvoyer à la Chaîne du Bonheur avec les annexes demandées, d’ici au 14 janvier 2022 au plus tard.

Si nécessaire, la Chaîne du Bonheur demande des compléments d’informations et/ou des documents supplémentaires. A chacune des étapes, la direction de la Chaîne du Bonheur peut décider de refuser la demande.

Toutes les demandes sont soigneusement analysées, et acceptées uniquement si tous les critères sont remplis et si les fonds le permettent.

Le document suivant présente le fonctionnement de la Fondation suisse de la Chaîne du Bonheur (CB) en matière de financement et de gestion du suivi des projets sociaux en Suisse. Il précise les procédures et règles qu’une organisation doit suivre pour la soumission et le suivi de projets dans le cadre de son partenariat avec la CB, afin de garantir la qualité définie par la CB dans le respect de ses valeurs et principes.

Pour les projets présentés par des structures plus informelles et concernant des montants de moins de CHF 20’000.- les modalités seront simplifiées.

Procédures(PDF) 

En règle générale, les contributions de la Chaîne du Bonheur à un projet peuvent être renouvelées au maximum deux fois, et pour une durée totale maximale de quatre ans.

Un nouveau financement ne peut que se référer à une nouvelle période de financement. La période de financement ne peut en principe pas démarrer plus de six mois après la date de signature du contrat.

La Chaîne du Bonheur ne peut soutenir qu’un projet par organisation par appel à projets. Dans une logique de durabilité, un soutien à un même projet est privilégié. Il est néanmoins possible de soutenir un nouveau projet d’une même organisation, à la place d’un autre déjà soutenu.