Trouver de l'aide en Suisse

Depuis nos débuts, nous prêtons assistance aux personnes en précarité en Suisse. Découvrez ici par quels moyens vous pouvez solliciter notre aide.

La Chaîne du Bonheur aide les victimes des intempéries en Suisse

Aide aux victimes des intempéries

Informations pour les particuliers, organismes, communes et entreprises

La Chaîne du Bonheur aide les jeunes en rupture

Jeunes en rupture

Informations pour les institutions sociales engagées auprès de jeunes en rupture en Suisse

Aide aux victimes des intempéries en Suisse

Un événement météorologique exceptionnel a détruit vos biens? Les frais qui restent à votre charge après l’indemnisation par l’assurance vous placent dans une situation financière difficile?

Grâce à notre aide aux victimes des intempéries, nous pouvons faire un geste en votre faveur sous certaines conditions.

Découvrez ici les modalités de l’aide et la marche à suivre pour la solliciter:

la Chaîne du Bonheur participe à des travaux de déblaiement à la suite d’intempéries en Suisse.

Pour les particuliers et les organismes à but non lucratif

Adressez-vous de préférence à votre commune. Dans un contexte de catastrophe naturelle, cette dernière est généralement en relation avec l’un de nos partenaires (Caritas ou la Croix-Rouge suisse) et peut vous renseigner sur les démarches à entreprendre.

Si votre commune ne peut pas vous être utile, vous pouvez vous tourner vers nos organisations partenaires qui assurent le déploiement de l’aide en notre nom:

Nous versons des contributions au titre de l’aide immédiate, de l’aide intermédiaire et des coûts restants liés aux travaux de déblaiement et de remise en état.

  • Aide immédiate: premières dépenses d’urgence et frais supplémentaires à court terme engagés immédiatement après le sinistre
  • Aide intermédiaire: locaux provisoires, frais supplémentaires d’hébergement et de repas, frais de déplacement, acquisitions provisoires urgentes consécutives au sinistre
  • Coûts restants non couverts par les prestations des assurances et autres tiers: remplacement de mobilier et de véhicules, déblaiement et remise en état de terrains, routes, chemins, bâtiments, infrastructures, cours d’eau privés, etc.

L’aide vous est versée par l’organisation partenaire qui a traité votre demande (Caritas ou la Croix-Rouge suisse).

Pour les communes

Après avoir évalué la situation de la commune, nos experts déterminent, d’une part, si le coût des dégâts par habitant est disproportionné et, d’autre part, si la commune affiche un faible revenu et une faible capacité financière. C’est sur la base de cette analyse qu’une demande est déclarée ou non recevable.

Vous pouvez vous tourner vers nos organisations partenaires qui assurent le déploiement de l’aide en notre nom:

Nous versons des contributions au titre de coûts restants de travaux urgents entrepris immédiatement après la catastrophe, de réparations provisoires et définitives ainsi que de projets relais :

  • Travaux urgents: déblaiement, sécurisation et prévention visant à limiter au maximum les destructions lors de catastrophes futures
  • Réparations provisoires et définitives: ponts, chemins, routes, remise en état des berges

Pour les entreprises

Une entreprise peut solliciter une aide de notre part si elle remplit les critères suivants:

  • Les risques liés à l’entreprise sont supportés en partie ou en totalité par le propriétaire
  • L’entreprise était en bonne santé financière avant le sinistre
  • L’entreprise compte tout au plus 50 employés à plein temps
  • Notre soutien permettra de sauver des emplois
  • Les entreprises à but social sont privilégiées

Nous versons des contributions au titre de l’aide intermédiaire et des coûts restants.

  • Aide intermédiaire: locaux provisoires, frais supplémentaires d’hébergement et de repas, frais de déplacement, acquisitions provisoires urgentes consécutives au sinistre
  • Coûts restants non couverts par les prestations des assurances et autres tiers: remplacement de mobilier, de machines et d’outils, réparation de véhicules, maintien de l’activité des collaborateurs, etc.

Formation et insertion socio-professionnelle des jeunes en difficulté en Suisse

Vous êtes une institution sociale privée qui réalise des projets destinés à des jeunes en difficulté en Suisse? Vous encadrez les jeunes dans leur parcours d’intégration sociale et professionnelle?

Nous pouvons appuyer votre projet avec une contribution issue des fonds «Jeder Rappen zählt», « Cœur à Cœur » et « Ogni Centesimo Conta » 2017 sous certaines conditions.

Découvrez ici les modalités de l’aide et la marche à suivre pour la solliciter:

La Chaîne du Bonheur soutien des projets pour les jeunes en rupture en Suisse

     Pour les institutions sociales privées

Nous apportons notre soutien à des projets d’aide en faveur d’adolescents/tes et de jeunes adultes entre 15 et 25 ans vivant en Suisse et en difficulté d’insertion socio-professionnelle, qui visent les objectifs suivants :

  • Mobiliser les ressources de jeunes en rupture confrontés à des problèmes multiples, ne présentant pas les prérequis suffisants pour entrer et se maintenir dans une démarche d’insertion professionnelle classique:
    • Intervenant en amont des programmes institutionnels d’intégration socio-professionnelle des jeunes (focalisation sur l’insertion sociale, mais représentant une passerelle concrète vers une (ré)insertion professionnelle),
    • Visant la (re)-mobilisation des ressources de base, le renforcement de la personne et l’amélioration de l’estime de soi,
    • Proposant un encadrement des plus fragilisés, leur permettant de se reconstruire à leur rythme, tout en les préparant à une insertion professionnelle ou une intégration aux dispositifs de formation.
  • Améliorer les chances d’insertion socio-professionnelle de jeunes issus de la migration et récemment arrivés en Suisse (y compris RMNA/MNA/ex-MNA):
    • Contribuant à la formation de base (apprentissage de la langue nationale, remise à niveau en mathématiques, etc.),
    • Accompagnant les jeunes dans la construction de leur projet socio-professionnel et les menant à une insertion professionnelle.
  • Offrir des possibilités d’insertion socio-professionnelle aux jeunes femmes vulnérables (y compris jeunes mères sans formation, migrantes, jeunes femmes désirant quitter le milieu de la prostitution), qui tiennent compte des problématiques spécifiques auxquelles elles peuvent être confrontées:
    • Travaillant sur l’estime de soi des jeunes femmes en situation de rupture/de vulnérabilité ; offrant un accompagnement des jeunes femmes dans leur parcours d’insertion socio-professionnelle,
    • Permettant à des jeunes femmes qui n’ont pas pu terminer leur scolarité obligatoire avec succès, ou qui n’ont pas effectué leur scolarité en Suisse (migrantes), de se préparer, dans le cadre d’un programme, à entrer en formation ou en emploi,
    • Visant à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes mères sans formation initiale en leur offrant un encadrement, les soulageant des problèmes de garde de leurs enfants pendant les heures de formation et d’apprentissage, tout en les soutenant dans leur nouveau rôle de mère.

Les lignes directrices et les critères de soutien stricts appliqués dans la procédure d’examen des projets peuvent être téléchargés ici au format PDF:

 

Lignes directrices

Vous pouvez utiliser notre liste de contrôle pour vérifier que votre programme remplit tous les critères.

 

Liste de contrôle

Après avoir vérifié à l’aide de notre liste de contrôle que votre programme satisfait à l’ensemble des points énoncés dans nos lignes directrices, vous pouvez demander par e-mail un formulaire de demande de participation financière.

Les demandes de soutien peuvent être déposées dès le 08 janvier 2018. Elles seront toutes soigneusement analysées. Elles seront acceptées uniquement si tous les critères sont remplis et si les fonds le permettent.

L’échéance pour la soumission des demandes est fixée au 30 mars 2018.

Dans un premier temps, toute organisation/institution répondant aux critères pourra soumettre au maximum un projet. Selon la disponibilité des fonds, la Chaîne du Bonheur pourra ultérieurement décider de l’admissibilité d’un deuxième projet ou d’une deuxième phase d’un même projet.

Vous pouvez consulter le document suivant pour voir le processus de soumission et de sélection des projets.

Processus