Typhon Haiyan aux Philippines

La population suisse a fait don de CHF 42'384'596 en faveur des victimes du typhon. Découvrez ici comment votre générosité nous a permis d’aider les habitants touchés par la catastrophe.

Etat : en cours
Aide d'urgence
Reconstruction
Phase finale
18.11.2013
Dons collectés CHF 42'384'596

Mort et désolation aux Philippines

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan qui a balayé les Philippines a laissé derrière lui un spectacle de désolation.

Les îles de Leyte et de Samar ont été les plus touchées. Tacloban, la capitale de la province de Leyte, a subi d’amples destructions et déploré de nombreux morts.

Notre journée nationale de collecte a eu lieu le 18 novembre 2013. La solidarité manifestée par la population suisse a dépassé toutes nos attentes: nous avons récolté au total 42'384'596 francs de dons.

fillette assise au milieu des décombres à Tacloban, une ville des Philippines dévastée par le typhon Haiyan

Votre don fait la différence. Grâce à votre générosité, les victimes du typhon Haiyan ont retrouvé un toit et eu la possibilité de travailler à nouveau afin de subvenir seules à leurs besoins.

des victimes du typhon Haiyan reçoivent des sacs de riz distribués par notre partenaire EPER.

Aide d’urgence

Dans les semaines et les mois qui ont suivi la catastrophe, 42’000 familles ont reçu de la nourriture, des articles ménagers et des matériaux pour réparer leurs maisons.

Très tôt, nos organisations d’entraide partenaires ont aussi mis sur pied des habitations provisoires et rétabli l’alimentation en eau potable.

une famille philippine devant sa maison remise en état.

Reconstruction

Après avoir obtenu le feu vert du gouvernement, nos partenaires se sont attelés à la reconstruction de maisons durables.

Au total, 6900 unités ont été rebâties et 4900 remises en état. Le projet d’amélioration de la qualité des bâtiments prévoyait également le conseil et l’assistance aux habitants mobilisés sur des chantiers. Les réalisations futures pourront ainsi résister à des cyclones et des tremblements de terre.

Par ailleurs, huit écoles dotées d’une capacité d’accueil de 4300 enfants sont en cours de réparation ou de réalisation.

Compte tenu de la fréquence des typhons dans cette région du globe, nous finançons aussi la création de trois centres d’évacuation pour garantir la protection de la population en cas de menace future.

un paysan plante du riz aux Philippines.

Développement de nouvelles sources de revenu

Le typhon Haiyan a également réduit à néant les moyens de subsistance d’une grande partie de la population.

Les plantations de cocotiers, qui faisaient vivre de nombreux paysans, ont été ravagées par les vents. Or ces arbres ne commencent à porter des fruits et à faire vivre ceux qui les cultivent qu’au bout de plusieurs années.

Aussi avons-nous aidé 30’000 familles à trouver de nouvelles sources de revenu. Elles produisent désormais des légumes, des cacaoyers et d’autres variétés à rendement rapide.

L’aide aux Philippines touche aujourd’hui à sa fin. Nous emploierons les 2,5 millions de francs restants pour financer un projet de sécurisation des revenus de même que les éventuelles reconductions et modifications d’activités en cours.

«La priorité est d’amener les personnes à retrouver rapidement leur autonomie financière. Malheureusement, elles ne peuvent pas compter sur une assurance pour restaurer leurs moyens d’existence. Nos projets visent à leur assurer un revenu.»
Caroline Schlaufer, experte en économie de notre Commission de projets

Actualités

Comment votre don est utilisé

Nos ONG partenaires viennent en aide aux victimes du typhon Haiyan avec des projets qui répondent précisément à leurs besoins:

  • Elles distribuent de la nourriture, de l’eau, des articles ménagers et des matériaux de construction aux habitants pour que ceux-ci puissent réparer provisoirement leurs maisons
  • Elles travaillent main dans la main avec les personnes sinistrées pour reconstruire les habitations selon des normes parasismisques et paracycloniques
  • Elles remettent en état des bâtiments publics comme les écoles qui serviront aussi de centres d’évacuation
  • Elles aident les personnes privées de leurs moyens de subsistance à retrouver du travail et gagner de l’argent

aux Philippines, une famille regarde par la fenêtre de sa nouvelle maison.

Dons collectés:

CHF 42'384'596

  • Journée nationale de collecte

    18.11.13

  • Projets financés:

    31

  • Nombre de bénéficiaires

    318'950

Nos organisations partenaires sur le terrain

  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper
  • heks eper