Insertion socio-professionnelle de jeunes en rupture

Nous agissons pour que les jeunes en difficulté en Suisse puissent se construire un avenir.

Faire un don

Contre la précarité des jeunes en Suisse

En Suisse, les jeunes entre 15 et 25 ans sont vulnérables face à la précarité et encourent le risque d’être affectés par la pauvreté. En effet, un jeune sur 10 est actuellement sans formation, ni emploi. Dès l’âge de 18 ans, ce sont autant de jeunes femmes et de jeunes hommes qui risquent de se retrouver en dessous du seuil de pauvreté. Un jeune qui n’a pas achevé l’école obligatoire ou une formation post-obligatoire est particulièrement menacé.

Nous nous investissons pour améliorer cette situation. Les dons collectés permettent de financer des projets d’associations en Suisse actives dans le domaine de l’insertion socio-professionnelle.

Des jeunes avec un parcours de vie compliqué

Plusieurs problématiques sont susceptibles d’engendrer une rupture dans le processus de formation : Problèmes relationnels au sein de la famille, problèmes liés à la santé, problèmes liés à la précarité matérielle et sociale, problèmes liés à la délinquance, problèmes liés à la migration, maîtrise insuffisante des codes institutionnels, difficultés scolaires, manque d’information sur les formations existantes et orientation peu réfléchie, etc.

Entre rupture de formation, formation basique ou lacunaire, manque de places d’apprentissage dans certain·e·s domaines / régions et monde du travail de plus en plus exigeant, de nombreux jeunes se trouvent ainsi sans perspective concrète. Pour certains d’entre eux et certaines d’entre elles, la rupture de formation est temporaire, tandis que pour d’autres, elle s’inscrit dans un parcours mettant sérieusement en danger leur avenir professionnel. Interrompre sa formation peut compromettre l’insertion sociale et plonger les jeunes dans la précarité.

Jeunes migrants

Jeunes migrant·e·s

On compte aujourd’hui dans le monde plus de 65 millions de personnes réfugiées ou déplacées, qui ont fui la guerre, les persécutions et la grande pauvreté. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, la moitié d’entre elles sont des mineure·s, dont près de 100’000 sont livré·e·s à eux·elles-mêmes.

C’est pourquoi nous appuyons des associations qui prennent en charge de jeunes migrant·e·s arrivé·e·s récemment en Suisse.

Les projets répondent précisément aux besoins des bénéficiaires:

  • Ils offrent un suivi individualisé aux jeunes dès leur arrivée en Suisse, avec des cours de remise à niveau scolaire (apprentissage d’une langue nationale, mathématiques, etc.) et un soutien afin de s’intégrer culturellement.
  • Ils contribuent à leur formation de base (cours d’informatique, d’anglais, de gestion).
  • Ils les accompagnent dans l’élaboration de leur projet professionnel (soutien aux démarches administratives, à la rédaction de CV et de lettres de motivations, ainsi qu’une préparation aux entretiens en vue de l’obtention de stages, d’apprentissages, etc.).
  • Ils améliorent les chances d’insertion sociale et professionnelle des jeunes migrants qui arrivent en Suisse sans leur famille en leur offrant un accueil dans des structures spécialisées.

Jeunes femmes en difficulté

Nombre de jeunes femmes en Suisse font face à des problèmes bien spécifiques. Nous soutenons des associations qui s’occupent de ces femmes en situation de précarité : migrantes, mères sans qualification professionnelle ou femmes désireuses de sortir de la prostitution.

Les projets répondent précisément aux besoins des bénéficiaires :

  • Ils assurent un soutien à la parentalité, avec la garde des enfants durant les heures de cours ou de travail et épaulent les jeunes femmes dans leur rôle de parent.
  • Ils offrent aux jeunes femmes qui n’ont pas suivi de scolarité obligatoire ou qui ne l’ont pas achevée en Suisse une préparation à la formation ou à l’emploi.
  • Ils aident les jeunes femmes à reprendre confiance en elles en favorisant le dialogue avec des professionnel·le·s de santé dans un environnement de confiance.
  • Ils les accompagnent tout au long de leur insertion sociale et professionnelle afin de réduire les risques de rupture de formation.

« Nous sélectionnons des projets qui peuvent venir en aide aux jeunes en Suisse de manière durable, en leur donnant les moyens de reprendre confiance en eux·elles, de faciliter l’acquisition de compétences personnelles et sociales, ainsi que d’acquérir des capacités et savoirs clés pour le marché du travail et la vie en société. »
Fabienne Vermeulen, responsable de l’aide en Suisse, Chaîne du Bonheur

De nombreux jeunes dans notre pays ont besoin d’être aidé·e·s pour trouver leur voie et s’insérer dans la vie professionnelle. Confronté·e·s aux problèmes les plus divers, ils·elles ne disposent pas des ressources nécessaires pour intégrer une formation professionnelle classique et réussir dans cette voie.

Grâce à votre don, nous soutenons partout en Suisse des organisations qui encouragent des jeunes à prendre pied dans le monde du travail et à trouver leur place dans la société.
Les projets que nous finançons répondent précisément aux besoins des bénéficiaires :

  • Ils mobilisent les ressources personnelles et les compétences de base, le renforcement de la personne et l’amélioration de l’estime de soi.
  • Ils proposent un encadrement des plus fragilisés, leur permettant de se reconstruire, à leur rythme, tout en les préparant à s’insérer dans la vie professionnelle ou a intégrer une formation.
  • Ils proposent une formation professionnelle certifiante à des jeunes ayant besoin d’un accompagnement continu.
  • Ils améliorent les chances d’insertion socio-professionnelle de jeunes issu·e·s de la migration et récemment arrivé·e·s en Suisse.
  • Ils offrent des possibilités d’insertion socio-professionnelle pour jeunes femmes, qui tiennent compte des problématiques spécifiques auxquelles elles peuvent être confrontées.

Vous souhaitez soumettre une demande de financement pour votre projet en faveur de l’insertion socio-professionnelle de jeunes en rupture en Suisse ? Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires.

Liste des différentes organisations financées en 2019
Votre don fait la différence. Par votre geste solidaire, vous apportez une aide directe et concrète aux jeunes en difficulté en Suisse.