11.01.2018

2017/2018 : RENOUVELLEMENT ET DEFIS A LA CHAINE DU BONHEUR

Durant l’année 2017, nous nous sommes engagés d'une manière durable dans l'aide aux personnes en difficulté en Suisse et nous avons cherché à relever les nouvelles exigences de l'aide humanitaire. 2018 nous attend avec ses défis tels que la menace qui pèse sur notre partenariat avec la SSR.

Aide en Suisse

En 2017, nous avons soutenu les projets en faveur des jeunes en rupture et des jeunes migrants non accompagnés de plus de 37 organisations et associations. Les opérations Cœur à Cœur, Jeder Rappen zählt et Ogni centesimo conta, qui ont eu lieu dans toute la Suisse en décembre 2017, ont été un succès. Nous créerons également cette année un fonds en faveur des personnes qui vivent dans la grande pauvreté dans notre pays.

L’aide en Suisse s’est également illustrée par la collecte pour Bondo dans les Grisons qui a dépassé 5,9 millions de francs et a encore une fois souligné la grande générosité de la population suisse. Cette collecte s’inscrit dans notre volonté de renforcer l’aide aux communes suisses lors d’intempéries.

Grâce à notre fonds intempéries en Suisse, nous avons pu soutenir deux villages touchés en 2014 dans l’Emmental et l’Entlebuch ainsi que plusieurs corporations et foyers privés à hauteur de plus d’un million de francs.

 

Aide à l’étranger

En 2017, grâce à la solidarité de la population de Suisse. nous avons pu aider les victimes de deux catastrophes majeures :

Nous avons soutenu 26 projets de nos ONG actives sur le terrain et aidé plus de 900’000 personnes.

 

Soutien à l’innovation

Pour faire face aux nouveaux défis dans le domaine de l’humanitaire et soutenir nos ONG partenaires, nous ouvrons un fonds pour l’innovation. Ce dernier sera financé par des dons qui ne sont pas attribués à des collectes précises, comme c’est le cas pour les legs ou le sponsoring. Il aura pour objectif de rendre l’aide humanitaire encore plus efficace grâce à des solutions innovantes.

 

Partenariat avec la SSR

Parmi les défis de l’année 2018, l’issue de la votation du 4 mars sur l’initiative « No Billag » menacerait notre principal partenariat avec la SSR. En Suisse, aucune autre plateforme ne peut sensibiliser et mobiliser la population avec autant d’efficacité lors de grandes catastrophes. Grâce à notre partenariat avec la SSR, nous avons pu récolter depuis notre création plus de 1,7 milliard de francs pour soutenir les victimes en détresse en Suisse.