01.05.2017

Soutien aux victimes des dégâts causés par le gel

Intempéries en Suisse

Au cours des nuits froides de la deuxième moitié d'avril, les températures minimales ont atteint des valeurs proches des records. De nombreux vignerons et producteurs de fruits ont ainsi vu une grande partie de leurs récoltes dévastées. Les exploitations touchées doivent en premier lieu s’annoncer auprès des offices cantonaux compétents. 

En fonction des possibilités de soutien par les cantons, ainsi que des montants des coûts restants, une demande peut éventuellement être déposée auprès de Fondssuisse (anciennement connu sous le nom de « Fonds suisse de secours pour dommages non assurables »). Fondssuisse étudie en ce moment les possibilités de soutien pour les dégâts causés par le gel. En temps normal, et selon les lignes directrices actuelles, les dégâts causés par le gel ne donnent pas droit à des contributions. Néanmoins, et au vu de la situation actuelle, Fondssuisse analyse la question du soutien à des exploitations dont la survie est menacée. La Chaîne du Bonheur dispose également d’un fonds pour les victimes des intempéries en Suisse. Avec les dons de ce fonds, nous pouvons fournir une aide aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises en contribuant aux coûts restants non couverts par les assurances, les pouvoirs publics ou autres tiers. En ce qui concerne les dégâts causés par le gel, nous analyserons les demandes de soutien en deuxième instance, après une éventuelle décision de Fondssuisse, et uniquement pour les cas de rigueur. Les demandes à la Chaîne du Bonheur provenant des cantons de Berne, Valais, Bâle et Soleure et de la Suisse romande sont à adresser à la Croix-Rouge suisse, notre partenaire sur le terrain. Caritas est quant à elle responsable pour le reste de la Suisse alémanique et le Tessin.