06.06.2018

Fondation Hirondelle: Nouvelle ONG partenaire

La Fondation Hirondelle fournit de l’information à des populations confrontées à des crises, pour leur permettre d’agir dans leur vie quotidienne et citoyenne.

Nouvelle ONG partenaire

Nous avons le plaisir d’accueillir la Fondation Hirondelle comme 26ème partenaire de la Chaîne du Bonheur.  La Fondation Hirondelle fournit de l’information à des populations confrontées à des crises, pour leur permettre d’agir dans leur vie quotidienne et citoyenne.

Avec cette accréditation le comité du Conseil de la Fondation a reconnu l’importance de l’accès à l’information pour les populations affectées par une crise humanitaire.

Ces informations ont une importance cruciale pour le bon fonctionnement de l’aide humanitaire et pour le quotidien des populations affectées, notamment par exemple dans un camp de réfugiés.

«Avoir un partenaire du domaine des médias, en plus un médium qui donne beaucoup d’importance à la radio, nous rappelle les origines de la Chaîne du Bonheur qui a été créé en 1946 par des animateurs de Radio Sottens.»
Tony Burgener, Directeur de la Chaîne du Bonheur

Lien entre les donateurs et les bénéficiaires

Les ONG partenaires sont le lien direct entre nos donateurs et les victimes des catastrophes. Notre rôle principal consiste à financer des projets solides de ces partenaires et de contrôler l’efficacité de leur mise en œuvre.

La Chaîne du Bonheur a déjà travaillé par le passé ponctuellement et sans partenariat officiel avec la Fondation Hirondelle et ceci en République centrafricaine et actuellement au Bangladesh dans un camp de réfugiés Rohingya. Ces projets ont démontré l’efficacité et le sérieux de la Fondation.

La Fondation Hirondelle est une organisation suisse à but non lucratif créée en 1995. Depuis sa création, elle a réalisé des projets dans 19 pays et est actuellement active dans 7 pays (Mali, Niger, Burkina, RDC, Centrafrique, Myanmar et Bangladesh). Par son action, plusieurs millions de personnes confrontées à des crises majeures, ont accès chaque jour à des médias qui leur parlent, et qui les écoutent.