Couleur Terre

Couleur 3 présente «Couleur Terre» : du 19 au 24 décembre, 3 animateurs enfermés dans un studio de verre…

  • 20.12.2007
  • Couleur Terre

Studio "Couleur Terre" studio à Genève

Du 19 au 24 décembre, en partenariat avec la Chaîne du Bonheur et La Croix-Rouge suisse, Couleur 3 lance une campagne de récolte de fonds destinée à des projets liés à la problématique de l’eau dans certaines régions de la planète. Pour ce faire, la station de radio proposera 144 heures d’antenne depuis un studio vitré, situé au cœur de Genève, dans lequel trois animateurs seront confinés sans aucun contact avec l’extérieur. Quant aux auditeurs, ils deviendront les programmateurs musicaux de la 3. A chaque promesse de don à la Chaîne du Bonheur, le public pourra choisir un titre qui sera alors diffusé sur les ondes. Couleur 3 deviendra donc à cette occasion un véritable juke-box géant ! Pour compléter cette opération, la chaîne proposera «Vroom Service» - une action très spéciale de prestations à domicile. Elle diffusera aussi des reportages réalisés en amont par les trois animateurs lors de leurs voyages sur le terrain des projets de la Chaîne du Bonheur au Pérou, au Mali et au Bangladesh et accueillera de nombreux invités.

Si chaque année, 4 millions de personnes meurent encore par manque d’eau potable, «Couleur Terre» espère au cours de cette opération pouvoir sensibiliser le public à ce fléau mondial et récolter ainsi un maximum de dons afin de soutenir les quatre projets de la Chaîne du Bonheur, réalisés sur le terrain par la Croix-Rouge suisse, la Fondation Terre des hommes et Helvetas.

Repris d’un concept existant aux Pays-Bas depuis trois ans sur 3FM, trois animateurs de Couleur 3 seront enfermés pendant six jours et six nuits dans un studio de verre, au cœur de Genève. Durant cette période, Emilie Gasc, Yann Zitouni et Michel Ndeze ne pourront sortir du studio. Ils assureront, en tournus, 24 heures sur 24, un total de 144 heures d’antenne en direct. De plus, et pour la première fois de son existence, Couleur 3 se transformera en juke-box interactif. En effet, chaque don à la Chaîne du Bonheur donnera aux auditeurs-donateurs la possibilité de sélectionner un titre de leur choix qui sera par la suite diffusé sur les ondes. Cette campagne de récolte de fonds se déroulera simultanément aux Pays-Bas sur 3FM et sur Studio Brussel en Belgique, toutes deux radios de service public. En 2004, 3FM a mené ce projet en faveur du Darfour, puis en 2005, pour les enfants soldats du Congo. En 2006, Studio Brussel s’est associé à l’opération pour les victimes de mines antipersonnel…«Couleur Terre» démarrera le 19 décembre, avec une matinale spéciale animée par Valérie Paccaud et Patrick Dujany en direct du studio vitré de Genève. A la fin de l’émission, ils enfermeront les 3 animateurs dans leur bulle de verre et partiront sillonner la Suisse romande à bord du «Vrooom Service», une initiative qui propose diverses prestations au public en échange d’une promesse de don (p. ex. Duja passant l’aspirateur, Valérie devant décorer votre arbre de Noël, etc.). Durant 6 jours et 6 nuits, «Couleur Terre» diffusera les nombreux reportages réalisés par les animateurs sur leurs voyages respectifs sur le terrain des projets liés à la problématique de l’eau. De nombreux invités du monde musical, politique et humanitaire interviendront tout au long de cette opération. Le tout sera bien évidemment bercé par la programmation musicale faite par le public. Les animateurs seront libérés de leur studio en verre le 24 décembre à midi.La Chaîne du Bonheur – le bras humanitaire de la SRG SSR idée suisse – assurera la récolte des dons et l’attribution de fonds aux projets, ainsi que le contrôle et le reporting. La Chaîne du Bonheur mettra en service un central téléphonique spécial pendant la durée de cette opération desservi par des bénévoles.Pour contribuer à Couleur Terre :

  • via internet (www.couleur3.ch ou couleurterre.rsr.ch),
  • par téléphone (0800 87 07 07 – le numéro gratuit de la Chaîne du Bonheur),
  • via les BV de la Chaîne du Bonheur disponibles dans toutes les postes,
  • en venant déposer un don directement au studio éphémère vitré de Genève
  • en s’inscrivant – par mail uniquement – pour une prestation du «Vrooom Service», via un mini-site dédié disponible lui aussi sur couleurterre.rsr.ch.

Il est déjà possible de faire des dons pour les projets "eau" soutenus par l'opération Couleur Terre mais les demandes de chansons ne pourront se faire qu'à partir du 19 décembre à midi.

    La Chaîne du Bonheur est une fondation issue d'une initiative de SRG SSR | Partenariat & collaboration

    • Convention «Radios régionales romandes et Chaîne du Bonheur»
    • Keystone
    • Swisscom
    • SRG SSR alt

    Convention «Radios régionales romandes et Chaîne du Bonheur»

    Convention «Radios régionales romandes et Chaîne du Bonheur»

    Depuis le 1er janvier 2011, les radios régionales romandes se sont unies pour soutenir activement les actions de collecte de la Chaîne du Bonheur.

    Plus d’informations sur les radios sous www.urrr.ch

    Keystone

    Keystone

     

    « Une image vaut mille mots » a dit Confucius. Grâce à son partenaire Keystone, l’agence photographique suisse active à l’échelle mondiale, la Chaîne du Bonheur accède gratuitement et en tout temps à une offre très vaste d’images d’actualité.  

    Keystone pose un regard helvétique sur notre pays et sur le monde. Une vingtaine de photographes permanents dans toute la Suisse et les agences partenaires internationales suivent de très près les nouvelles du moment. Poids lourd des agences photographiques en Suisse, Keystone possède par ailleurs une immense collection de documents sur l’histoire sociale de notre pays, soit près de 11 millions d’images d’archives.

     

    Swisscom

    Swisscom

    Sans le dispositif téléphonique de Swisscom, une journée de collecte nationale de la Chaîne du Bonheur serait impensable: de 120 à 150 lignes téléphoniques, subdivisées par région, acheminent les appels vers six centrales de collecte, elles aussi équipées par Swisscom. Plus de 70'000 appels ont ainsi été gérés de main de maître lors de la journée de collecte en faveur des victimes du tsunami. Swisscom offre cette prestation à titre gracieux lors des journées de collecte.
    L’internet comme vecteur de communication joue également un rôle central à la Chaîne du Bonheur. Aussi Swisscom SA soutient-elle chaque année le site de la Chaîne du Bonheur à concurrence d’un montant appréciable. Cela fait plus de soixante ans que Swisscom (ex-PTT) compte au nombre des partenaires fidèles de la Chaîne du Bonheur.

    SRG SSR

    SRG SSR alt

    La Chaîne du Bonheur a vu le jour en 1946 en Suisse romande. Conçue à l’origine comme une émission de radio, elle a dédié sa première collecte aux orphelins de la Seconde Guerre mondiale. Puis l’idée ayant pris de l’ampleur, la Chaîne du Bonheur devient une fondation en 1983, sous l’impulsion de SRG SSR. Aujourd’hui, la Chaîne du Bonheur collecte des fonds pour financer des projets d'aide humanitaire, son moteur principal restant la SSR.

    Lorsqu’elle organise des journées nationales de collecte, la Chaîne du Bonheur exprime la solidarité et l’aide de la population de toute la Suisse. Or cela n’est possible que parce que la SSR lui ouvre gratuitement son antenne. La Chaîne du Bonheur n’œuvre pas comme organisation d’entraide, mais comme organisme de solidarité qui collabore actuellement avec 25 organisations d'entraide suisses.

    Les liens d’affinité qui unissent la Chaîne du Bonheur à la SSR se reflètent aussi dans le fait que le président du Conseil de Fondation émane toujours des cadres de la SSR.  De plus, RTS, SRF, RTR et RSI sont toutes représentées par un siège au Conseil de Fondation.